Les deux amis d'enfance originaires de Warwick, Philippe Lavoie et Frédéric Nagarède, partagent une complicité musicale qui se traduit en Adam Strangler : le nom du groupe qu'ils forment avec trois autres musiciens.

Le groupe a vu jour, il y a environ quatre ans, après que Philippe ait terminé une aventure scénique avec Jean Leloup. « C'est un artiste que je respecte beaucoup. J'étais content de jouer avec lui, mais je suis vraiment plus compositeur, artiste. Jouer pour quelqu'un d'autre c'est moins mon genre », explique le chanteur et guitariste Philippe Lavoie.

Le chanteur recrute, dans un premier temps, Jean-Philippe Bourgeois. Peu à peu, d'autres éléments se greffent au projet. Gabriel Vallé, Frederic Nogarède et Carl St-Louis complètent la formation. De par ses membres, Adam Strangler a des racines à Warwick, Nicolet, Trois-Rivières et Mont-Tremblant.

« Le projet Adam Strangler, c'est moi, c'est J-P, c'est tout le monde, on a monté ça ensemble. Je compose les paroles, j'amène les structures de chansons, on les travaille ensemble », résume Philippe Lavoie.

Le résultat : un mélange d'alternatif, de pop et de psychédélique qui s'entend sur l'album Ideas of Order.

Adam Strangler, au Théâtre Granada le 31 mars prochain en première partie des Trois Accords.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine