Retour

Agression mortelle au Centre d'hébergement Argyll : pas d'accusation

À la suite de l'enquête policière portant sur une agression qui a causé la mort de Serge-André Guérin, 74 ans, au Centre d'hébergement Argyll de Sherbrooke en octobre 2016, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a décidé de ne porter aucune accusation contre l'autre résident impliqué dans l'altercation.

La décision a été prise après l'analyse des expertises obtenues.

Peu de détails avaient été révélés concernant cette altercation mortelle. Par contre, il avait été possible d'apprendre que les policiers avaient été contactés que le lendemain. La direction du centre d'hébergement pour personnes âgées en perte d'autonomie avait admis que son protocole en la matière devra être revu.

La famille de la victime avait fortement réagi au lendemain du décès de M. Guérin. Sa conjointe, Jeannette Rousseau, avait déploré le manque de préposés aux bénéficiaires à l'unité où était hébergé son conjoint, une unité pour personnes aux prises avec des troubles cognitifs importants.

Plus d'articles

Commentaires