Retour

Agression sexuelle : Philippe Benoit-Lessard jugé apte à comparaître

Philippe Benoit-Lessard, accusé de s'être introduit dans une résidence pour y agresser sexuellement une adolescente de 14 ans à Sherbrooke, a été jugé apte à comparaître jeudi

C'est ce que confirme le rapport psychiatrique déposé en cour. Dans la nuit du 6 au 7 novembre dernier, Philippe Benoit-Lessard se serait introduit dans une résidence de Sherbrooke et aurait agressé sexuellement une adolescente de 14 ans. Ce sont les cris de la présumée victime qui ont réveillé ses parents.

Devant le juge Conrad Chapdelaine, l'accusé a comparu impassible. Avant même l'énumération de ses conditions de remise en liberté, son avocate, Me Stéphanie Côté, a demandé au juge que l'on taise l'adresse de son client puisqu'il aurait reçu des menaces depuis son arrestation.

Le Ministère public et la défense ont convenu de remettre en liberté l'accusé, mais la liste des conditions à respecter est longue

« Les seules raisons pour lesquelles il pourra sortir, c'est pour faire ses études et pour aller suivre des traitements en matière de dépendance aux stupéfiants », explique Me Joany St-Pierre, procureure aux poursuites criminelles et pénales.

Parmi les autres conditions de remise en liberté, on retrouve une interdiction de se retrouver dans un parc et d'entrer en contact avec la présumée victime.

Philippe Benoit-Lessard a déjà écopé d'une peine d'un an de prison pour des voies de fait graves et pour de la négligence criminelle sur un enfant, des événements qui remontent à 2010.

L'accusé reviendra en cour le 9 décembre prochain.

Plus d'articles