Retour

Alzheimer : François Bonnardel se livre sur la maladie de sa mère

Un message publié sur la page Facebook à l'occasion de l'anniversaire de la mère du député François Bonnardel a ému des milliers de personnes. C'est que le caquiste rend hommage à celle qui lui a donné la vie et qui est maintenant profondément atteinte de la maladie d'Alzheimer.

C'est très jeune que la maladie a frappé sa mère. Selon lui, l'Alzheimer pourrait avoir été déclenché par un important choc émotif vécu par sa mère lors du décès du frère du député en 1994. « Elle a commencé à avoir des problèmes au début de la soixantaine. On a vu, avec les années, ma mère perde la mémoire », raconte-t-il.

Le jour où tu dois dire à ta mère qu'il se passe quelque chose, qu'elle devrait peut-être allée consulter et qu'elle te dit que tu penses qu'elle est folle et que tu veux l'envoyer dans un asile. C'est difficile.

François Bonnardel

Depuis quelques années, la maladie a fait son chemin si bien que sa mère n'a plus du tout de contact conscient avec les gens. « Qu'il fasse beau, qu'il pleuve, qu'il neige, ma mère ne réagit plus. Ses yeux sont tristes, elle n'a plus de réaction et ne parle plus. C'est une fin de vie qui est triste. »

C'est ce qu'il trouve le plus difficile pour lui. « On vient qu'à se demander pourquoi le bon Dieu ne vient pas la chercher. Qu'a-t-elle à gagner de plus sur cette Terre depuis trois ans? On se dit qu'il y a peut-être encore quelque chose que je ne comprends pas.

Pour M. Bonnardel, il ne fait aucun doute qu'il faut, encore plus que jamais, investir pour prévenir l'Alzheimer. « Avec le vieillissement de la population, il faut sensibiliser la population, le gouvernement et la recherche pour combattre cette maladie. »

Le député a rendu hommage à sa mère sur sa page Facebook en début de semaine. Les mots de François Bonnardel ont eu un écho auquel il ne s'attendait pas. Des centaines de personnes lui ont répondu et la publication a été partagée de nombreuses fois. « Je ne pensais pas recevoir autant de messages de gens. Je sais que les gens sont touchés par la maladie, de près ou de loin, mais ils ont été tellement généreux dans leurs commentaires, c'est venu me toucher. C'était important pour moi de souligner son 80e anniversaire même si elle ne le sait pas », dit-il avec émotion.

François Bonnardel rappelle qu'il ne faut pas hésiter à demander de l'aide. « Quand nous avons pris la décision de sortir maman de la maison, ç'a été difficile. On vit ça avec beaucoup de culpabilité. On pleure beaucoup. L'acceptation pour la personne atteinte peut être difficile. Il faut consulter rapidement dès qu'on se rend compte qu'il y a des pertes de mémoire. C'est très rough tout ça. »

Encore aujourd'hui, même plus de 20 ans après le diagnostic, il est toujours aussi difficile pour lui de parler de sa mère. « Je suis surpris de ne pas avoir encore versé de larme. »

Dans une touchante entrevue accordée à Chantal Rivest, dans le cadre de l'émission TJ Extra, le député caquiste de Granby, François Bonnardel a raconté les difficultés vécues par sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer, mais aussi celles auxquelles doivent faire face les proches. L'entrevue complète sera diffusée au TJ Extra, vendredi soir, à 18 h 30, à ICI Estrie.

Plus d'articles

Commentaires