Retour

Aménagement de la rue King Ouest : des commerçants inquiets, des cyclistes déçus

Après trois années de préparation, le plan directeur d'aménagement de la rue King Ouest a été accueilli de façon mitigée par la cinquantaine de citoyens présents à la dernière rencontre d'information. Les commerçants du secteur s'inquiètent de voir disparaître des espaces de stationnement, alors que plusieurs cyclistes ont l'impression d'avoir été oubliés.

La soirée d'information avait pour but de recueillir une dernière fois les commentaires des citoyens avant la révision finale du plan directeur. Celui-ci devrait ensuite être adopté au conseil municipal au cours du mois de septembre.

« C'est une soirée pour boucler la boucle », a d'emblée lancé la conseillère municipale de l'arrondissement de Jacques-Cartier, Chantal L'Espérance.

Toutefois, plusieurs citoyens ont eu l'impression que les cyclistes ont été écartés du projet. Plusieurs d'entre eux en ont profité pour réclamer une piste cyclable utilitaire sur ce tronçon afin de permettre aux cyclistes de se déplacer de manière sécuritaire.

« Si on pense à long terme, iI faudrait prévoir dans ce plan qu'on puisse y ajouter une piste cyclable dans 10 ans. En ce moment, il n'existe aucun lien utilitaire à Sherbrooke d'Est en Ouest », rappelle Valérie Boisvert, une Shebrookoise qui a habité pendant plus de dix ans dans le secteur.

Une proposition soutenue par plusieurs citoyens, dont Jacinthe Harbec.

« Je suis cycliste, piétonne et automobiliste à mes heures. Je rêve que Sherbrooke ne soit plus identifiée comme une ville réservée aux automobilistes. [...] Moi, en vélo, lorsque je vais au travail, ce n'est pas une balade, je veux me rendre au travail, alors je ne veux pas faire de détours », précise-t-elle.

Pour le moment, le plan directeur prévoit uniquement la prolongation de la piste cyclable entre la rue de l'Esplanade et le boulevard Queen-Victoria

Le stationnement au coeur des débats

Le plan directeur suggère aussi de réduire le nombre de places de stationnement sur la rue King Ouest. L'idée a été fortement critiquée par les commerçants.

« Le stationnement est prioritaire pour tous les commerçants. Enlever du stationnement sur la rue King Ouest, c'est tué l'énergie, c'est tué la vie des commerçants », s'est insurgé Jean Bourgault, président de l'Association des commerçants de la rue King Ouest.

Le propriétaire d'un immeuble commercial, Christian Legault, a aussi exprimé sa crainte de perdre l'ensemble des espaces de stationnement situés devant le Dépanneur King Ouest, ce qui, selon lui, mettrait en péril la viabilité de l'entreprise.

« Je suis très inquiet, pour ne pas dire complètement paniquer. C'est une entreprise qui est là depuis 27 ans. Elle va fermer ces portes si on applique intégralement ce qui vous avez présenté ce soir », croit-il.

Chantal L'Espérance a reconnu que le stationnement était vital pour les commerçants, mais ajoute que la Ville doit aussi trouver un point d'équilibre entre les doléances des commerçants et la pression grandissante des citoyens en faveur de modes de déplacement alternatifs.

« Pas une camisole de force »

La conseillère municipale a rappelé que la plan directeur n'est pas une « camisole de force » et que celui-ci pourra « évoluer dans le temps », même une fois adopté par le conseil municipal.

« Je crois qu'il y a une ligne directrice qui s'est dégagée ce soir : le lien cyclable Est-Ouest, les gens le veulent, même si dans le plan directeur du développement des pistes cyclables de Sherbrooke, nos fonctionnaires l'avaient d'emblée éliminé. Je crois que la solution pourrait passer par des trottoirs élargis », croit-elle.

Elle rappelle que plusieurs points positifs sont toutefois ressortis de cette séance d'information.

Près de 2,8 M$ serviront à ajouter de la végétation, installer des bacs à fleurs et aménager des saillies paysagères. Un investissement accueilli positivement par les citoyens, tout comme la proposition de mieux délimiter les aires d'arrêt pour les autobus de la Société de transport de Sherbrooke et l'élargissement des trottoirs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine