Retour

Année charnière pour ArtFocus à Sherbrooke

La prochaine année sera déterminante pour ArtFocus, ce diffuseur qui a pignon sur rue au centre-ville de Sherbrooke. Tenu à bout de bras par une poignée de bénévoles depuis sa création en 2009, l'organisme culturel est à la recherche de ressources financières et humaines.

Par où commencer? D’abord par la mobilisation des artistes et du public lors de son assemblée générale annuelle, qui se déroule mercredi soir dans son petit local de la rue King Ouest, de 18 h à 21 h.

Il y a quelque temps, ArtFocus a perdu sa directrice générale, la photographe Marianne Deschênes. Depuis, son siège est vacant. Mais malgré les difficultés, la présidente du conseil d’administration, Mariane Verville, reste optimiste pour la suite des choses.

« Tout n’est pas blanc, c’est sûr, mais tout n’est pas noir. Ce que j’ai du terrain, des gens qui ont manifesté leur intérêt, c’est qu’il y a une relève qui arrive, il y a des gens qui veulent s’investir », plaide-t-elle.

C’est sûr que si on ne fait rien, c’est voué à une catastrophe, mais ce n’est pas ce qui s’en vient. Il y a des pistes de solutions.

Marianne Verville

Né en 2009, ArtFocus a vu le jour essentiellement pour donner un coup de pouce aux artistes de la région, mais aussi pour rassembler la communauté artistique. Le diffuseur est à la fois galerie d’art et salle de spectacle.

Avec les informations d'Anik Moulin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine