Retour

Après la pénurie, deux nouveaux médecins à Acton Vale 

Il y a quelques mois, les responsables de la Coopérative de santé de la MRC d'Acton dénonçaient une pénurie de médecins. Mais depuis, le vent a changé : deux omnipraticiens se sont joints à eux.

Les deux nouvelles recrues se nomment Samia Meriche et Marilou Desmarais-Noiseux. « C'est vraiment satisfaisant, le sentiment d'aider la population parce que chaque fois que l'on voit des patients, ils nous disent à quel point ils sont heureux d'avoir un médecin », souligne cette dernière.

Parmi ces patients se trouve René Belley, en rémission d'un cancer.

« Il y a beaucoup de suivis et de spécialistes que l'on doit rencontrer, donc pour ça, ça prend un médecin. En avoir un ici, ça va m'aider à obtenir ces références-là », espère-t-il.

René Belley ne sera pas le seul à pouvoir bénéficier de son arrivée.

« Avec ces deux nouveaux médecins, on va être en mesure de répondre à au moins 1000 de ces gens-là, mais vous comprenez qu'on a encore du chemin à faire », souligne la directrice générale de la coopérative, Nicole Saulnier.

Par exemple, il est encore impossible d'obtenir une consultation sans rendez-vous à Acton Vale. Les patients sont invités à se rendre à Drummondville, St-Hyacinthe ou Granby.

« On va être en mesure de réoffrir ce service-là à la fin d'octobre. Ce ne sera pas cinq jours par semaine toute la journée, mais on va commencer à rouvrir le service et c'est une excellent nouvelle », estime Mme Saulnier.

Avec 1 médecin pour 3000 habitants, les dirigeants de la Coopérative affirment être à mi-chemin de la solution idéale. L'autre moitié, ils espèrent l'accomplir en attirant en 2017 au moins deux autres médecins.

Ils espèrent donc attirer au moins deux autres médecins ici en 2017.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque