Retour

Après un grave accident d'automobile, Jipé Dalpé remonte sur scène

Le Sherbrookois Jipé Dalpé revient de loin. Après un accident d'automobile survenu l'été dernier et qui l'a forcé à tout arrêter, l'auteur-compositeur-interprète remonte sur scène le 27 mai à La Petite Boîte Noire de Sherbrooke avec ses musiciens.

« C'est un accident bête de voiture, mais qui m'a quand même causé une fracture au sternum, une commotion cérébrale et j'en passe. J'ai été obligé d'annuler tous mes spectacles et toutes mes activités artistiques pour me concentrer sur de la rééducation : ergo, physio, osthéo, chiro, amenez-les, je les ai tous vus! », raconte-t-il en riant. 

À cause de ces blessures, il a dû renoncer à une tournée de deux mois en Europe, entre autres. « Ça faisait longtemps qu'on travaillait là-dessus. J'avais hâte au bout! Je me suis rendu jusqu'à la limite en pensant que je serais guéri, mais un moment donné, j'ai été obligé de déclarer forfait. C'était assez frustrant et décevant de ne pas pouvoir le faire », dit le Sherbrookois de 36 ans.  

Une première

C'était la première fois que l'artiste s'est retrouvé dans l'obligation d'annuler des spectacles. « Même grippé, même malade, même avec la gastro, j'ai toujours joué quand même. Le show doit continuer. Dans ce cas-çi, j'étais incapable de me déplacer. J'ai dû refaire le plein. Là, je suis en forme. Ça m'a donné une petite pause pour prendre du recul sur ce que j'ai fait. Ça va me donner un élan pour repartir », analyse-t-il.

Reste qu'en plus de la douleur, Jipé Dalpé a eu peur de ne plus jamais pouvoir gratter la guitare sur scène. « C'est un peu cliché de le dire, mais ça nous rappelle à quel point la vie est fragile. J'ai réalisé que ça se pourrait que je ne puisse plus jamais faire le truc que j'aime le plus au monde. »

Au-delà des douleurs physiques, Jipé Dalpé a dû faire face à une nouvelle réalité. « Être malade, c'est quelque chose qui isole beaucoup aussi. Une commotion cérébrale, ça cause beaucoup de problèmes au niveau de la concentration, de la mémoire. Pendant plusieurs mois, je ne voulais pas sortir. J'étais trop mal en point. Ça me faisait tourner la tête, ça me donnait la nausée. C'est un peu étrange, mais ça donne beaucoup de temps pour réfléchir aussi. Ça m'a repositionné tant au niveau musical qu'au niveau humain. J'ai pris position par rapport à ce que j'aime et aime moins. »

De retour bien en selle

« J'ai annulé deux spectacles en Estrie et, quelque part, j'en devais une à Sherbrooke. Je m'en devais une aussi. J'ai tellement manqué de scène, de shows aussi. Je m'en suis booké deux ou trois. C'est un peu un exercice pour voir où j'en suis dans tout ça. J'en ai fait un la semaine dernière et ça s'est super bien passé. Même si je ne suis pas encore revenu à 100 %, je vois que je n'en suis pas trop loin. »

Le calendrier musical de Jipé Dalpé est vierge pour les prochaines semaines. « Étant donné que mon état était incertain, j'ai choisi de ne rien booker pour l'été. Je suis comme Carey Price. On se reverra la saison prochaine question de me remettre en forme. Ça me donne beaucoup de temps pour écrire le prochain album. »

Sinon, il a quelques contrats de mise en scène pour différents artistes ou événements comme Sophie Pelletier, La Nuit blanche de Montréal en lumière et L'Open Country.

Jipé Dalpé partagera la scène avec la formation sherbrookoise Lily K.O. lors de ce spectacle. « C'est un duo que je connais bien parce que j'ai joué de la trompette sur deux chansons de leur album. C'est comme un mariage naturel avec eux. »

Plus d'articles

Commentaires