Retour

Arrestations de travailleurs étrangers aux restaurants Guacamole y Tequila

Les deux restaurants Guacamole y Tequila de Sherbrooke et Magog ont été visés par une série de perquisitions menée par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et la Gendarmerie royale du Canada. Plusieurs individus ont été arrêtées lors de l'intervention. L'enquête s'intéresse à l'embauche illégale de travailleurs étrangers.

En plus des deux restaurants, deux résidences de Sherbrooke ont aussi été perquisitionnées.

Il est impossible de connaître le nombre d'individus interpellés, ni leur origine. Plusieurs éléments de l'enquête demeurent confidentielles, car elle n'est pas terminée.

« Toutes personnes qui travaillent illégalement risquent d'être arrêtées et expulsées », explique le porte-parole de l'ASFC, Dominic McNeely.

Des accusations criminelles pourraient être déposées ultérieurement, mais selon les dernières informations, personne n'a encore été accusé dans ce dossier.

« Le but des perquisitions était d'amasser de la preuve documentaire et autres preuves afin de faire avancer notre enquête criminelle dans le but de déposer des accusations. Notre enquête porte principalement sur l'embauche illégale de travailleurs étrangers. C'est l'objet principal de cette enquête en vue d'accuser les personnes responsables de ces embauches », ajoute le porte-parole de l'ASFC.

Ces personnes s'exposent à une peine maximale de deux ans de prison et à une amende de 50 000 $.

Les activités des deux restaurants peuvent se poursuivre en toute légalité.

Il n'a pas été possible de discuter avec les propriétaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine