La Chambre immobilière de l'Estrie annonce une baisse des ventes de maisons à Sherbrooke au cours du troisième trimestre de 2015. Selon les dernières données, 338 ventes résidentielles ont été réalisées au cours de ce trimestre, ce qui représente une baisse par rapport à la même période l'an dernier ainsi qu'une deuxième diminution trimestrielle au cours de l'année.

On note une baisse de 9 % des ventes résidentielles faisant suite à une hausse de 11 % au trimestre précédent. Par contre, dans l'arrondissement de Jacques-Cartier, les ventes ont augmenté de 5 %. C'est le seul secteur où on recense une augmentation.

Ce sont les copropriétés qui ont subi la plus importante diminution de ventes avec 33 %. Les immeubles à revenus ont, pour leur part, vu leurs ventes augmenter de 5 %. 

Le prix médian des maisons unifamiliales a légèrement reculé de 1 % pour s'établir à 199 450 $. Les copropriétés ont vu leur prix médian augmenter de 18 % pour atteindre 168 000 $. « Il n'y a eu aucune augmentation du prix médian des unifamiliales depuis le début de l'année. Ceci s'explique principalement par des conditions de marché qui sont, globalement, toujours à l'avantage des acheteurs dans la région de Sherbrooke. Heureusement, les conditions du marché semblent s'être stabilisées », soutient le président de la Chambre immobilière de l'Estrie, David Bourgon.

En moyenne, 1979 propriétés étaient à vendre par l'entreprise du système Centris au cours de cette période. Ces données représentent une 7e hausse consécutive. 

Plus d'articles

Commentaires