Retour

Barrage routier contre l'alcool au volant : un premier bilan sans faute à Drummondville

La Sûreté du Québec trace un bilan positif de l'opération menée jeudi soir à Drummondville.

Au terme d'un barrage policier érigé sur le boulevard Saint-Joseph, près du centre-ville, 375 conducteurs ont fait l'objet d'une vérification de routine. De ce nombre, cinq ont dû se soumettre à un test d'alcoolémie. Aucun d'entre eux ne l'a toutefois échoué.

Les policiers tiennent à rappeler que malgré ce résultat encourageant, trop de conducteurs québécois prennent encore le volant avec les facultés affaiblies. « L'an dernier, lors de cette même opération qui a eu lieu à la même période, on a eu une moyenne quotidienne de 21 personnes qui ont été arrêtées pour avoir conduit avec les facultés affaiblies soit par l'alcool ou la drogue », explique la porte-parole de la Sûreté du Québec, Annie Thibodeau.

Ce barrage avait lieu dans le cadre de l'Opération VACCIN (Vérification accrue de la capacité de conduire - intervention nationale) qui a lieu un peu partout au Québec.

Selon elle, 80 % des conducteurs québécois pris en défaut lors de ces d'opérations en sont à leur première offense en la matière.

La conduite avec facultés affaiblies et l’une des causes principales des collisions mortelles au Québec, selon la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ).

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine