Retour

Bénévoles recherchés à Sherbrooke pour aider des aînés avec un déficit visuel

Un projet est en cours pour augmenter la participation sociale des aînés qui ont un handicap visuel.

Le Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l'Estrie-CHUS a comme projet de former des citoyens bénévoles à accompagner des aînés. L'objectif est de recruter une douzaine d'accompagnateurs qui seront jumelés à un aîné.

Lors de projets de recherches préliminaires, il a été démontré que les aînés avec un handicap visuel vivaient des défis particuliers en lien avec leur participation sociale et leur intégration dans la communauté d'où l'importance de bien cibler leurs besoins spécifiques.

« Ça pourrait peut-être un aîné qui aimerait participer à un groupe d'exercice, mais quand il a participé à un, tous les aînés n'avaient pas de déficit visuel ou sans incapacités. Ce n'était donc pas adapté à sa condition, ça allait trop vite. Nous voulons les mettre en contact avec des ressources qui, elles, ont des activités physiques qui sont adaptées », explique la chercheuse au Centre de recherche et professeur à l'Université de Sherbrooke, Mélanie Levasseur.

Ces personnes pourraient tout simplement avoir le goût d'aller marcher ou de casser la croûte au restaurant. « Ce sont les aînés eux-même qui choisiront ce qu'ils ont envie de faire », ajoute Mme Levasseur.

Les accompagnateurs et les aînés passeront trois heures par semaine ensemble pour une période de neuf à douze mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine