Retour

Bestar à Lac-Mégantic reçoit un coup de pouce de Québec

Le fabricant de meubles prêts à assembler Bestar, situé à Lac-Mégantic, a obtenu mardi une aide financière de 1,2 M$ de la part de Québec. L'argent servira à acquérir des équipements spécialisés d'une valeur de 2 M$, dont une perceuse ultramoderne. 

« Ces deux millions vont nous permettre de régler essentiellement une problématique au niveau de la production. On avait un goulot d'étranglement important au niveau du perçage », explique l'administrateur et membre du groupe d'actionnaires de Bestar, Gilles Pansera. 

Une fois les nouveaux équipements en main, Bestar espère pouvoir diminuer ses inventaires, mieux gérer les procédés de fabrication et surtout, réduire ses délais de fabrication. 

« Vous savez, les clients qui commandent des meubles prêts à assembler, c'est en dedans de 48 h qu'il faut les livrer. Les délais deviennent un enjeu majeur pour l'entreprise », poursuit-il.

L'investissement pourrait aussi permettre à Bestar d'augmenter sa part de marché aux États-Unis. À l'heure actuelle, 65 % de sa production est exportée de l'autre côté de la frontière. Une proportion qui pourrait augmenter, selon Gilles Pansera. 

À la recherche de travailleurs  

Bestar n'est pas la seule entreprise à avoir le vent dans les voiles. Selon la mairesse Colette Roy Laroche, le taux de chômage à Lac-Mégantic est de 4 %. 

« C'est une très bonne nouvelle de constater que nous sortons petit à petit de cette crise que nous avons vécue le 13 juillet et que les entrepreneurs, les investisseurs sont au rendez-vous. », se réjouit-elle. Au point où la municipalité a maintenant besoin de nouveaux travailleurs. 

« C'est une invitation à tous ceux qui sont disponibles pour venir vivre dans une région où la qualité de vie, je pense, est exceptionnelle », ajoute la mairesse. 

Plus d'articles

Commentaires