Retour

Boisvert-Lacroix élit domicile sur le podium du 500 m

La séquence heureuse d'Alex Boisvert-Lacroix au 500 m s'est poursuivie dimanche à Erfurt. Le patineur canadien, spécialiste du longue piste, a abouti sur le podium pour une troisième Coupe du monde d'affilée.

Boisvert-Lacroix s'est hissé sur la troisième marche de la tribune à l'issue de la seconde course sur cette distance en Allemagne. La première, disputée vendredi, ne lui avait pas autant souri. Il avait signé le 12e chrono.

L'athlète qui participera à ses premiers Jeux olympiques, à Pyeongchang, a retranché 44 centièmes de seconde à son temps précédent pour boucler la course en 35 secondes.

« Mon seul objectif était de patiner [...] beaucoup mieux techniquement. Je me suis surtout appliqué dans mon premier virage et à d'autres endroits aussi dans la course, a-t-il poursuivi. La différence a été extrême au niveau de ma technique par rapport à ma course de vendredi. »

Il avait préalablement triomphé lors de la tenue des Coupes du monde de Calgary et de Salt Lake City.

Le Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (34,85 s) et le Néerlandais Jan Smeekens (34,95 s) ont été les seuls patineurs à vaincre le Québécois et à arrêter le chrono sous les 35 secondes.

Il s'en est toutefois fallu de bien peu pour que Boisvert-Lacroix fût relégué au pied du podium. Son plus proche poursuivant, le médaillé d'or néerlandais aux Jeux de Sotchi sur cette distance, Michel Mulder (35,01 s), a conclu l'épreuve avec un retard d'un maigre centième de seconde.

Les Canadiens Gilmore Junio (35,11 s), Laurent Dubreuil (35,57 s) et Alexandre St-Jean (37,58 s) ont terminé aux 10e, 15e et 16e échelons.

Autres résultats à la Coupe du monde d'Erfurt :

Plus d'articles