Retour

Brigitte Boisjoli : de Drummondville à Nashville

L'amour de Brigitte Boisjoli pour la chanteuse Patsy Cline est né dans le garage familial avec son père, aux côtés de sa Corvette 59.

Un texte d'Émilie Richard Courriel

C'est véritablement lorsqu'on lui propose de chanter les plus grands succès de la star du country pour la télé que l'idée de lui consacrer un album commence à faire son chemin.

« Je pense que toutes les étoiles étaient alignées parce que tout le monde a dit oui. Ils m'ont même proposé d'aller enregistrer au studio RCA à Nashville. J'ai capoté, même dans mes rêves les plus fous je n'avais pas pensé à ça », raconte la chanteuse de Drummondville.

Comme les Elvis et Johnny Cash qui ont enregistré dans ce lieu mythique, elle touche le succès avec cet album. Un premier disque d'or en carrière pour la Drummondvilloise.

« Le son de Nashville, c'est un son qu'on ne peut pas expliquer. Le son que je voulais, je l'ai eu. »

Elle a même chanté aux côtés de deux musiciens originaux de Patsy Cline. « Le défi, c'est de recréer ça avec mon band sur scène, mais mes musiciens sont très précis, ils l'ont vraiment, ça marche. »

Brigitte Boisjoli est en tournée partout au Québec. Elle s'arrête, entre autres, au Théâtre Granada le 9 avril, le 20 avril à la salle Guy-Veilleux de Cookshire-Eaton et le 22 avril à la Maison des arts Desjardins de Drummondville.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine