Retour

Broncos : avant la fièvre, le recueillement à Sherbrooke

La fièvre des séries se poursuivra à Sherbrooke avec le premier match à domicile contre les Titans de Bathurst pour le Phœnix mardi soir, mais entre-temps la région fait aussi partie de ce grand mouvement de recueillement à l'échelle du pays pour épauler les Broncos de Humboldt, en Saskatchewan.

Des bâtons de hockey apparaissent depuis sur les balcons de résidences de partout au pays, dont Sherbrooke, en guise de solidarité avec les familles éplorées par la tragédie qui a coûté la vie à 15 personnes, vendredi, lorsqu'un camion semi-remorque a percuté l'autocar de la formation junior A saskatchewanaise.

« Ça me touchait profondément », explique Marie-France Tanguay, qui a déposé trois bâtons, des casques et des patins devant sa résidence le lendemain du tragique accident.

« On est souvent sur la route avec nos athlètes pour des tournois, mentionne-t-elle. Moi, j'ai deux garçons en basketball et un jeune étudiant en hockey. On est souvent sur la route. On est parfois appelés à circuler dans des conditions qui sont moins bonnes avec d'autres enfants qui ne sont pas les nôtres à bord de nos véhicules ou dans des autobus. »

Une minute de silence sera observée au Palais des sports pour les victimes et les survivants de la tragédie. Comme ceux des Voltigeurs de Drummondville et des Tigres de Victoriaville l'ont fait lors de leur affrontement lundi, les joueurs du Phoenix et du Titan mettront leur rivalité de côté afin de se recueillir au centre de la patinoire.

« Ça vaut la peine d'être souligné, a affirmé l'entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien. Je pense que les deux équipes, par respect pour l'organisation de la Saskatchewan, vont prendre vraiment le temps de les saluer. »

Le match opposant le Titan d'Acadie-Bathurst au Phoenix de Sherbrooke est prévu à 19 h, au Palais des sports Léopold-Drolet. Le Titan a pris les devants 2-0 dans la série.

Plus d'articles