Retour

Bunker des Hells de Sherbrooke : bientôt un dénouement

Le bunker des Hells Angels de Sherbrooke, dernière fortification du groupe encore debout au Québec, connaîtra bientôt son sort. Des audiences sur la question auront lieu mercredi et jeudi au palais de justice de Montréal.

Un texte de Marie-Hélène Rousseau et Carl Marchand

Trois membres des Hells Angels sont actionnaires de la compagnie à numéro propriétaire du repère de la rue Queen à Sherbrooke, une propriété évaluée après de 425 000 $. Depuis avril 2009, le bunker est sous ordonnance de blocage.

En 2015, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a demandé à un juge que ce bien soit confisqué.

Plusieurs membres des entraîneurs et des sympathisants ont avoué s'en être servi pour faire de la surveillance et partager de l'information entre autres pendant la guerre des motards.

Il s'agit du dernier repère fortifié des Hells au Québec. Les autres ont tous été démolis.

« C'est le crime en personne qui était là derrière nous. C'est un symbole pour eux », explique René Dubreuil, agent retraité du Service de police de Sherbrooke qui était en fonction lors de l'opération SharQc.

« C'est peut-être pour ça aussi qu'ils veulent le garder. Est-ce qu'il y a des choses de cachées encore sur le terrain? Je me demande quelle est la pertinence de venir absolument demeurer à Sherbrooke, alors qu'ils savent qu'ils vont être talonnés par les policiers », se demande M. Dubreuil.

Future résidence pour personnes âgées?

La Ville de Sherbrooke a bien hâte qu'il y ait un dénouement dans ce dossier pour entre autres récupérer près de 45 000 $ en taxes impayées, mais aussi parce que le terrain a beaucoup de potentiel.

« Dernièrement, j'ai eu deux demandes de gens qui regardent pour acheter la propriété. Pour une personne, c'était pour faire une maison de personnes âgées. Il y a beaucoup de possibilités et comme c'est là, ça dort et ça ne rapporte rien », a commenté le conseiller municipal du secteur, David Price.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine