Retour

Changement de garde chez les Alouettes de Montréal

Les Alouettes de Montréal ont présenté leur nouvel état-major mercredi. Kavis Reed succède à Jim Popp comme directeur général, Jacques Chapdelaine conserve son poste d'entraîneur-chef et Patrick Boivin devient le nouveau président et chef de la direction du club.

Boivin est le fils de l’ancien directeur général du Canadien de Montréal Pierre Boivin. Pendant près de 10 ans, il a travaillé en gestion pour le CH.

Âgé de 38 ans, il occupait depuis 2013 le poste de directeur du service des sports à l’Université Concordia.

Il a également été chef du marketing corporatif pour NHL Enterprises à Toronto.

Son embauche suit la démission de Mark Weightman, qui a occupé les fonctions de président et chef de la direction au cours des quatre dernières années. Il était au service des Alouettes depuis 21 ans.

« La décision de Mark de démissionner découle de nos conversations sur la planification stratégique de l’organisation, a indiqué Andrew Wetenhall, fils du propriétaire Robert Wetenhall. Mark a déterminé qu’un changement était nécessaire. »

« C’est avec humilité et fierté que j’ai accepté le poste, a dit Boivin. Je connais l’ampleur du défi. Je suis déterminé à y arriver avec la collaboration de tous les membres de l’équipe. L’année sera marquée par des changements importants dans notre organisation.

« Le travail de KR (Kavis Reed) et JC (Jacques Chapdelaine) permettra de donner une nouvelle direction à l’équipe sur le terrain et à l’extérieur. »

« Le mieux préparé et le plus réfléchi »

Reed est devenu le 16e DG de l’histoire des Alouettes. Il vient de Georgetown en Caroline du Sud. Il occupait le poste d’adjoint à l’entraîneur-chef en 2016 et de coordonnateur des unités spéciales dans les deux dernières saisons. C’est un ancien joueur qui compte 20 ans d’expérience dans la LCF.

Wetenhall a souligné, en français et en anglais, que Reed a été embauché il y a 10 jours. Danny Maciocia avait fait une sortie publique la fin de semaine dernière pour expliquer pourquoi il a refusé l'offre des Alouettes. 

« Nous avons considéré plus de 15 candidats pour le poste, a dit Wetenhall. On en a interviewé 5. Kavis était le mieux préparé, le plus réfléchi et le plus qualifié. Son plan détaillé pour créer une organisation axée sur le recrutement et le dépistage a fait la différence dans notre choix. De plus, Kavis apporte un solide bagage d’affaires et une approche commerciale intéressante pour le rôle. »

Chapdelaine perd donc la portion intérimaire de son poste. « Je suis très heureux de poursuivre le travail commencé à la fin de la dernière saison. Au cours des six derniers matchs, les joueurs ont montré leur caractère, l’équipe a énormément de potentiel et 2017 sera l’occasion de le montrer.

« Je vais travailler avec tout le personnel d’entraîneur pour que l’équipe commence en force la saison. »

L'organisation avait annoncé le départ de l'ancien DG Jim Popp le 7 novembre dernier, après 21 ans de collaboration.

Plus d'articles

Commentaires