Retour

Changement de plan pour le centre communautaire de Brompton

La Ville de Sherbrooke a annoncé jeudi matin qu'elle changeait ses plans pour la construction du très attendu centre communautaire de Brompton. D'abord prévu dans l'édifice du bureau d'arrondissement, le centre verra finalement le jour dans l'École secondaire de Brompton (ESB). 

Un texte de Geneviève Proulx

Depuis l'été dernier, il n'y a plus de pensionnaire dans l'établissement scolaire privé ce qui fait en sorte que des locaux sont devenus disponibles. Des discussions ont alors été engagées entre la Ville de Sherbrooke et l'École afin de développer un partenariat qui permettra aux organismes de l'arrondissement de profiter des locaux et des installations de l'École. « Nous avons toujours eu cette ouverture envers la communauté et nous sommes très heureux que cette dernière puisse profiter de nos infrastructures », soutient le directeur général de l'ESB, Simon Croteau.

Ainsi, 6000 pieds carrés de l'ESB seront réaménagés afin de pouvoir accueillir les activités des organismes communautaires de l'arrondissement. Au total, le projet est évalué à 700 000 $. La population aura accès aux nouveaux locaux en 2016.

Clément Nault, président du conseil d'administration de l'école secondaire de Bromptonville, estime qu'il s'agit de locaux parfaits pour un centre communautaire, même si certains travaux sont nécessaires. Il rappelle que si le bureau d'arrondissement avait été conservé comme choix, les agrandissements auraient été limités en raison de son emplacement géographique.

La Ville sera locataire des lieux et endossera le prêt nécessaire pour effectuer les travaux, responsabilité de l'école. Les dépenses de fonctionnement seront également partagées avec la Ville. 

Ce n'est pas la première fois que Sherbrooke s'associe avec une école. Le centre communautaire Françoise-Dunn de l'arrondissement Jacques-Cartier est situé dans l'école Mitchell-Montcalm. 

Des rénovations auront quand même lieu au bureau d'arrondissement de Brompton afin d'accueillir la maison des jeunes et un garage pour les scouts du secteur. Ces travaux d'aménagement sont évalués à 1 million de dollars.

Des années d'attente

Les pourparlers pour le centre communautaire ont été entamés en 1999. Le dossier était d'ailleurs avancé, avant la fusion avec la Ville de Sherbrooke. Malheureusement, plusieurs embûches ont retardé sa construction.

« Soit que ça coûtait trop cher, soit que ça ne convenait pas, puis est arrivé la fusion. Ça fait plus de 16 ans », souligne Clément Nault. 

Plus d'articles

Commentaires