Retour

Chantiers routiers à Sherbrooke : les automobilistes invités à la patience

La congestion routière due à différents chantiers de réfection a causé des maux de tête à bien des Sherbrookois jeudi matin. Le secteur le plus problématique se trouve au coin des boulevards Bourque et Bertrand-Fabi et King Ouest. 

La Ville procède des travaux de pavage sur le boul. Bourque (entre les rues Grégoire et Bertrand-Fabi) et à la construction d'un trottoir (entre Bertrand-Fabi et Sauvé). Des travaux majeurs ont également cours rue Léger qui sera complètement fermée à la circulation pendant près de deux mois. 

Certains automobilistes ont affirmé, sur les réseaux sociaux, qu'il fallait entre 45 et 50 minutes pour faire le trajet entre la rue Mi-Vallon et le boul. Jacques-Cartier alors qu'habituellement il faut une dizaine de minutes pour traverser cette distance. 

« Il y avait une préoccupation économique des commerçants. Pour eux, c'était préférable de faire les travaux pendant l'automne. Il y avait aussi des petites économies à faire pour la Ville. Le raisonnement a été de dire qu'on va déranger les gens intensément pendant un court laps de temps plutôt d'étirer le tout pendant tout l'été et l'automne », explique la conseillère municipale du secteur, Annie Godbout. 

Modifications demandées

Un groupe de résidents du secteur demande à la Ville de revoir ses plans se disant craindre pour leur sécurité. « Les résidents [...] expriment de vives craintes quant à l'accès des véhicules d'urgence à leurs résidences », pouvait-on lire dans un communiqué émis en début de semaine. Habituellement, les véhicules d'urgence arrivent par le boulevard Industriel et la rue Léger. En fermant Léger, un long détour s'impose par le boulevard Bourque, la rue Grégoire puis la rue Molière.

La Ville a refusé de répondre à leur demande affirmant que la sécurité des citoyens n'était nullement compromise. « L'accès à la cellule Chauveau est toujours assuré. Mes équipes sont très habituées de faire des travaux et ils sont habitués de laisser passer les services d'urgence quand c'est requis », soutient la directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine