Retour

Chronique Tendances : apprendre dans le confort du foyer

Un ordinateur, un bon casque d'écoute et un accès à Internet assez performant : voilà l'essentiel pour pouvoir suivre des cours en ligne, résume notre chroniqueuse Tendances, Vanessa Cournoyer-Cyr. 

Ce nouveau modèle d'appentissage de plus en plus populaire permet de décloisonner les structures de formation traditionnelle grâce aux technologies.

« Le fait d'être chez soi, c'est aussi intéressant. On n'a pas de problème avec les tempêtes de neige! » lance Françoise Houle. Cette dernière est intervenante de milieu et a suivi une formation à distance en mobilisation et développement des communautés au Cégep de Victoriaville.

« Je ne vous cacherai pas que ça demande parfois plus d'attention. C'est facile de décrocher, d'aller regarder sa page Facebook, de répondre au téléphone, de se faire un café, de partir une brassée de lavage, convient-elle. Les professeurs en sont conscients et c'est pour ça qu'il y a plus d'animation et que la participation est plus sollicitée. »

« Je crois qu'il y a un changement de culture par rapport à notre manière d'envisager la formation. Les besoins ont changé », indique pour sa part Christelle Lison, professeure au Département de pédagogie de l'Université de Sherbrooke. « Les technologies sont un véhicule intéressant pour avoir accès à des savoirs et des connaissances auxquels on n'avait pas accès », 

Mme Lison développe actuellement le premier cours en ligne ouvert et de masse [en anglais : Massively Open Online Course (MOOC)] offert par l'Université de Sherbrooke.

Plus d'articles

Commentaires