Après la bière et le vin, c'est maintenant le retour en force des spiritueux qui font de plus en plus d'adeptes.

Longtemps, les alcools forts comme le whisky, le gin et le rhum étaient consommés pour l'effet qu'ils procuraient, pas tant pour le goût et les arômes. Depuis quelque temps, la tendance est passée à la dégustation de ces alcools fins.

Plusieurs bars organisent des soirées mensuelles de dégustation en formant des clubs. C'est le cas du King Hall à Sherbrooke.

« Avec les émissions de cuisine, les gens cherchent à connaître ce qu'ils consomment, à favoriser l'achat local. Cette tendance s'est transposée dans les alcools », explique un adepte, Maxime Pothier.

Mais il y a tout de même quelques règles à respecter pour savourer un whisky sans grimacer. La plus importante : prendre son temps.

« Il faut y aller lentement, c'est vraiment la clé de la dégustation! », Maxime Pothier, propriétaire du King Hall.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine