Retour

CHSLD de Waterloo : la pression augmente pour éviter sa fermeture

Les pressions s'intensifient à Waterloo pour éviter la fermeture du CHSLD Horace-Boivin qui compte 43 lits. Le centre devrait fermer ses portes puisque Québec souhaite centraliser les services à Granby où un centre de 198 lits devrait voir le jour.

Le maire de la Municipalité, Pascal Russell, a eu une rencontre à ce sujet lundi avec le CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Il affirme que les pressions de la communauté, qui s'oppose à la fermeture de ce centre, ont impressionné le directeur général adjoint des programmes sociaux et de réadaptation, Carol Filion. Celui-ci a toutefois rappelé qu'il n'a pas de pouvoir décisionnel.

Pascal Russell portera donc sa cause devant le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, pour non seulement éviter une fermeture, mais agrandir le centre actuel. « Pourquoi ne pas le laisser, le bonifier et le rendre plus optimal? J'ai beaucoup de terrain de disponible. C'est dans un environnement de qualité. J'ose espérer qu'avec notre mobilisation et les conditions des gens là-bas, il va comprendre notre réalité. » Une rencontre est prévue en août prochain.

Une vingtaine de résidents de ce CHSLD sera transférée de l'autre côté de la rue, au CHSLD Santé Courville. Le CIUSSS souhaiterait que les 20 autres patients soient transférés au nouveau CHSLD de Granby.

Le maire rappelle que ses demandes vont au-delà du côté administratif. « Ce n'est pas seulement une question administrative et de chiffres. C'est une question de qualité de vie des gens. Il ne faut pas tout centraliser dans les grands centres et dévitaliser les petites municipalités. »

Le CIUSSS souhaite plus de lits à Granby pour augmenter la moyenne estrienne du nombre de lits disponibles par territoire. L'établissement, dont la construction est prévue en 2019, devait au départ avoir 96 places, mais hébergera finalement 198 personnes.

Plus d'articles

Commentaires