Retour

Clémence DesRochers s'offre un dernier tour de piste chez elle

Samedi soir, l'artiste originaire de Sherbrooke a amorcé sa dernière série de supplémentaires, chez elle, au Théâtre Granada, avant de dire adieu à la scène. Ils étaient plus de 700 spectateurs rassemblés pour l'applaudir une ultime fois.

Du haut de ses 83 ans, et près d'un an sans avoir présenté ses numéros, Clémence est remontée sur les planches de façon admirable. Elle a su faire rire et émouvoir son public déjà conquis d'avance. Cette soirée chaleureuse, comme elle l'a elle-même décrite, marque une page d'histoire dans sa carrière, bien qu'elle ne se retire pas complètement de la vie publique.

Pour l'occasion, nous l'avons suivie dès son arrivée au Théâtre Granada, le théâtre de son enfance.

Après la répétition, Clémence monte à sa loge, où l'attend sa maquilleuse. « Connaissez-vous Michelle Arcand? C'est la meilleure! » nous lance-t-elle. Clémence reçoit à ce moment-là fleurs et messages. Elle s'y attarde avec délicatesse.

Pendant que l'artiste se concentre à l'écart du bruit, les premiers spectateurs arrivent au Théâtre Granada.

Quelques minutes avant que le spectacle commence, Clémence DesRochers descend et vient attendre impatiemment en coulisses.

Alors qu'on entend encore le public applaudir, Clémence se retire dans sa loge, se disant émue.

Quatre autres spectacles auront lieu à Sainte-Foy, à Sainte-Thérèse, à Brossard et à Gatineau – le dernier, qui se tiendra le 25 avril.

Plus d'articles

Commentaires