Retour

Climat de tension à Racine : le maire montré du doigt par des citoyens

La tension est grande dans la municipalité de Racine en Estrie. Des conseillers municipaux et des citoyens exigent que le maire, François Boissonneault, soit plus respectueux envers les élus, mais aussi envers la population. Des élus joints par Radio-Canada refusent même de parler publiquement de la question, disant craindre pour leur sécurité.

Un texte de Geneviève Proulx

Ce n'est qu'à sa troisième présentation que le budget 2016 a pu être adopté, lundi, après que le maire ait utilisé son droit de veto et quitté une réunion sans explication. Il aurait aussi invectivé à de nombreuses reprises les conseillers et même fait des doigts d'honneur aux citoyens présents aux assemblées.

« On a toléré la situation pendant plusieurs mois. On a demandé un redressement dans la politesse et dans les relations avec les concitoyens. Comme ce n'est pas arrivé, lundi, on a vécu quelque chose d'extraordinaire, soit une assemblée de 200 citoyens sur une population de 1200 qui ont exprimé au maire, de manière très civilisée, leur malaise et leur désaccord », explique un citoyen de Racine, Jean-Claude Thibault.

Motion de blâme unanime

Une motion de blâme à l'égard du maire a également été adoptée à l'unanimité, 

Selon M. Thibault, la motion de blâme votée à l'égard du maire n'a pas dû être facile à encaisser pour lui.

« Ce n'est pas un événement heureux. Publiquement, devant 200 de ses concitoyens, ça ne doit pas être facile à avaler. [...] C'est peut-être le temps pour lui de prendre un petit temps de repos et de réfléchir et de voir s'il est capable de se réintégrer à son groupe du conseil. On espère que tout ça va se replacer pour le meilleur. »

Joint au téléphone mardi matin, François Boissonneault ne semble pas préoccupé outre mesure par les conséquences de la motion de blâme. L'homme qui est atteint du cancer assure que sa maladie de l'affecte pas et se dit en pleine forme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine