Retour

Code orange à la Faculté de médecine de Sherbrooke, une simulation pour être prêt à tout 

Pour se préparer au pire, la pratique est souvent plus efficace que la théorie. La Faculté de médecine de Sherbrooke a choisi de plonger dans le chaos des étudiants au baccalauréat en sciences infirmières pour mesurer leurs réflexes. Un code orange a été déclenché. Coeurs sensibles s'abstenir. 

Après l'explosion, une épaisse fumée envahit la salle. Une vingtaine de corps jonchent le sol. Des cris de détresse se font entendre. La simulation très réaliste met en scène des victimes gravement blessées.

ATTENTION! CES IMAGES PEUVENT CHOQUER.

Code orange

La vingtaine d'étudiants appelés à intervenir sont évalués à l'issue de l'exercice qui s'est tenu dans le gymnase de la Faculté de médecine de l'Université. Andréane Baril-Guérard, étudiante de  deuxième année en sciences infirmières, a apprécié l'expérience.  

La simulation de prise en charge de multiples blessés est organisée par l'École des sciences infirmières dans le cadre du cours « Soins infirmiers en traumatologie ».

Des militaires de la 52e Compagnie médicale ont participé à l'exercice. Une vingtaine de bénévoles ont par ailleurs joué le rôle des victimes. 

Plus d'articles