Retour

Commission scolaire des Chênes : annulation des journées portes ouvertes

ICI Radio-Canada Estrie a appris que 5000 parents et élèves de la grande région de Drummondville seront privés des traditionnelles journées portes ouvertes dans les écoles secondaires qui devaient avoir lieu les 3 et 4 octobre prochains. La Commission scolaire des Chênes se dit contrainte d'annuler l'événement puisque les enseignants affiliés au Syndicat des enseignants de la région de Drummondville (SERD) ont décidé de ne pas y participer.

Un texte de Geneviève Proulx

L'événement se veut notamment une façon de rassurer les parents et les élèves dans leur passage du primaire au secondaire. Les dirigeants de la Commission scolaire assurent qu'elle planche sur des mesures alternatives afin de pouvoir informer convenablement les parents et les élèves.

De son côté, le syndicat des enseignants demande aux parents de les soutenir dans cette démarche qui, selon lui, a pour objectif de forcer le gouvernement à investir convenablement dans l'école publique. « C'est certain que nous voulions intensifier nos moyens d'action cet automne. En juin, en assemblée générale, nous avons décidé de respecter notre tâche de façon intégrale. Pour nous, le bénévolat les samedis et dimanches, c'est non. C'est pour cette raison que nous avons avisé l'employeur que nous serions absents ces journées-là », explique le président du syndicat, Guy Veillette.

Le syndicat se défend de nuire aux parents et aux enfants dans leur choix d'école secondaire. « Pour nous, l'important, c'est d'offrir des services dans les écoles. Présentement, à la table de négociation, c'est complètement bloqué. Il y a zéro sou pour les services. Pour nous, c'est plus important qu'une visite à l'école. C'est un moyen d'action pour dire au gouvernement qu'on a besoin d'aide dans les écoles », ajoute M. Veillette. 

Les enseignants de la région seront d'ailleurs à Montréal le 3 octobre prochain pour une manifestation. 

À lire aussi : 34 000 enseignants en grève le 30 septembre pour « défendre l'école publique »

Plus d'articles

Commentaires