Retour

Compressions dans les CPE : les attentes sont grandes envers le nouveau ministre

Une cinquantaine de parents, de travailleurs et d'administrateurs ont fait une chaîne humaine devant le CPE Carosse-Citrouille de Sherbrooke lundi matin. Cette mobilisation a pour objectif de faire reculer le gouvernement concernant les compressions de 120 millions de dollars dans le réseau des services de garde qui s'ajoutent aux 400 millions déjà coupés au cours des dernières années.

Le président-directeur général de l'Association québécoise des CPE (AQCPE), Louis Senécal, était sur place.  « J'ose croire que le premier ministre écoute la population et quand on se manifeste de différentes façons, ç'a certainement une influence sur l'alignement du gouvernement. Au-delà de tout, le premier ministre avait fondé l'ensemble de ses compressions sur le fait qu'il estimait ne pas avoir de marge de manoeuvre. Maintenant, l'équilibre budgétaire est atteint et la priorité doit aller aux familles. C'est nécessaire, c'est essentiel pour l'avenir du Québec. »

C'était le premier rassemblement depuis le remaniement ministériel et les membres du réseau des CPE ont de grandes attentes à l'égard du nouveau ministre de la Famille, Sébastien Proulx. « On attend que M. Proulx prenne connaissance du dossier et nous fasse signe. Nous sommes toujours prêts à la rencontrer. On espère qu'il a reçu le mandat d'annuler les compressions de 120 millions de dollars », souhaite M. Sénécal. 

Plusieurs parents d'enfants fréquentant ce CPE situé dans le quartier nord de Sherbrooke étaient présents. « Les décisions budgétaires vont arriver très rapidement. C'est maintenant qu'il faut se manifester, les parents, mais aussi tout le monde, pour dire au gouvernement que ce qu'il se passe présentement aura des répercussions plus tard », a rappelé un parent présent. « C'est important de sauver les CPE avec les coupes que le gouvernement fait depuis plusieurs années. Il est temps que ça arrête sinon il ne restera plus rien de ce beau réseau créé par le gouvernement », a ajouté une autre manifestante. 

Pour une troisième semaine, les parents et travailleurs du CPE Le Bilboquet ont dressé une chaîne humaine devant la garderie. Les membres du CPE voisin, Manche de Pelle, situé au Cégep de Sherbrooke, se sont joints à l'événement. Au total, plus de 160 personnes étaient présentes. 

La mobilisation se poursuivra ce dimanche alors que la population sherbrookoise est attendue au parc Jacques-Cartier de Sherbrooke pour un grand rassemblement.

Appui de la CSN

Réunies en conseil syndical, les déléguées du Syndicat des tavailleurses des centre de la petite enfants de l'Estrie-CSN prendront positiion pour la sauvegarde des CPE. « Nous soumettons donc aujourd'hui à nos déléguées, nos recommandations face au plan d'actions de l'AQCPE. Nous déciderons des diverses activités de visibilité à adopter qui ont pour but ultime : faire reculer le gouvernement de M. Couillard en regard des coupures annoncées », explique la présidente, Stéphanie Vachon.

À ce jour, 80 000 personnes ont signé une pétition demandant l'annulation des nouvelles compressions. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine