Retour

Concert-bénéfice à la cathédrale Saint-Michel : les musiciens sont prêts 

La basilique-cathédrale Saint-Michel, à Sherbrooke, a résonné vendredi soir au son de 200 choristes et musiciens, réunis lors d'une pratique en vue du concert-bénéfice prévu samedi. Le chef d'orchestre François Bernier promet un spectacle très « festif ». 

C'est l'organisme Amen Saint-Michel qui lui a demandé de mener ce projet. L'objectif est d'amasser des fonds pour la sauvegarde de la cathédrale.

« Le projet était ambitieux. Il fallait trouver un répertoire approprié pour l'événement », confie M. Bernier, qui est également le directeur musical de l'Orchestre de l'Université de Sherbrooke. 

Finalement, ce sont plus de 220 personnes qui ont accepté de participer au concert-bénéfice, soit près de 50 musiciens, 170 choristes et deux solistes, la soprano Catherine Elvira-Chartier et le baryton-basse Guillaume Poulin. 

En plus de l'Orchestre symphonique de l'Université de Sherbrooke, le Choeur symphonique de Sherbrooke et l'ensemble vocal de l'École de musique de l'Université de Sherbrooke seront de la partie. 

Le chef d'orchestre de la soirée affirme que les deux oeuvres choisies - Dvorák et John Rutter - sont « faciles d'accès », même pour ceux qui ne connaissent peut-être pas la musique. « Et même John Rutter, qui a été composé en 1990, ce n'est pas de la musique contemporaine, au contraire, c'est de la musique rythmée et rafraîchissante », assure-t-il. 

Les billets, vendus au coût de 35 $, peuvent être achetés au secrétariat de la cathédrale. Le concert-bénéfice fait partie d'une plus large campagne de financement dont l'objectif total est d'amasser 8,5 millions de dollars. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine