Retour

Congédiement de Michel Therrien : Stéphan Lebeau « surpris »

Le congédiement de Michel Therrien et son remplacement par Claude Julien à la barre du Canadien de Montréal surprennent l'ex-hockeyeur Stéphan Lebeau.

« Michel Therrien, on a parfois le don de ne pas l'aimer, mais il a réussi quand même à faire d'une équipe ordinaire, une formation qui a pataugé au sommet de la Ligue nationale pendant une bonne partie de la saison », a lancé le résident de Sherbrooke, au micro de Réjean Blais à Écoutez l'Estrie.

« À cause de ça, j'aurais pensé que Marc Bergevin aurait été plus patient », a-t-il ajouté.

Retour vers le futur

C'est un retour vers le futur pour le CH : Claude Julien vient remplacer Michel Therrien derrière le banc pour une deuxième fois. Le directeur général, Marc Bergevin, a côtoyé Claude Julien lors de la dernière Coupe du monde. Un épisode qui a pu jouer dans sa décision.

« Il a certainement établi une bonne chimie avec lui et appris à le connaître. Lorsqu’un entraîneur de cette qualité-là devient disponible, ç’a sûrement pesé dans la balance », explique l’ancien numéro 47, qui a évolué pour le Tricolore dans les années 1990.

Chose certaine, les récents insuccès de l’équipe préoccupaient jusqu’au propriétaire, Geoff Molson, croit Stéphan Lebeau, qui a joué pendant 10 saisons dans la LNH.

« Peut-être que cette pression a forcé Marc Bergevin à prendre une décision déchirante. De toute façon, il n’y a jamais de bon moment pour congédier un entraîneur », conclut M. Lebeau.

Plus d'articles