Retour

Cookshire-Eaton : un homme sera accusé de cruauté envers un animal

Un homme devra faire face à la justice en lien avec la mort d'un chien survenue lundi soir à Cookshire-Eaton. La propriétaire de l'animal, Jessica Lambert, soutient que son chien a été abattu par un voisin.

L'animal a échappé à sa surveillance lors d'une fête familiale qui se tenait chez elle, a raconté la jeune femme. Puis, un coup de feu a retenti.

« Je vois que mon chien n'est pas là, je pars à la course vers le bruit et le temps que lui fasse sa moitié de chemin pour venir à ma rencontre... C'était une blessure [fatale] directement dans le cou », soutient-elle.

Le chien est mort presque immédiatement, dans ses bras.

« C'est le genre de chien que, chaque fois que j'allais quelque part, les gens qui ne veulent pas d'animaux disaient : "Si un jour j'ai un chien, c'est un chien comme le tien que je veux" », a-t-elle poursuivi, émotive.

Ce sont ses proches qui ont réussi à rattraper le suspect et à l'empêcher de quitter les lieux, selon ce que raconte la jeune femme.

Un homme arrêté

La Sûreté du Québec (SQ) confirme avoir arrêté l'un des voisins du secteur.

« Le suspect a été rencontré par les policiers le lendemain, le 15. Les policiers ont saisi ses armes à feu. Il sera ultérieurement accusé d'usage négligent d'une arme à feu et cruauté envers un animal », indique le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec.

La SPA de l'Estrie dénonce l'événement, mais soutient que c'est la SQ qui pilotera le dossier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine