Retour

Corps retrouvé au cimetière de Granby : identité impossible à établir

Le coroner Louis Normandin a été incapable d'identifier le corps retrouvé au cimetière de Granby le 20 avril 2014. Le cadavre d'un homme était à la surface d'un amoncellement de terre au moment de sa découverte par un employé de l'endroit.

L'examen externe, une autopsie et des expertises d'identification ont été faits au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale. Les examens ont révélé que l'homme avait été embaumé, qu'il présentait des marques dues à une pendaison et que les mutilations retrouvées sur son corps étaient post-mortem.

Des analyses ont été faites à partir de l'ADN de parents et d'enfants de quatre hommes de plus de 30 ans morts par pendaison et enterrés au cimetière de Granby dans les dix dernières années. Aucun de ces tests n'a été concluant.

Les activités de creusage et d'inhumation réalisées au cimetière de Granby entre l'automne 2013 et le printemps 2014 ont été analysées. Selon le coroner, il est peu probable que le corps se soit retrouvé à cet endroit avant l'automne 2013 étant donné la qualité de conservation du corps.

Le coroner Normandin soutient que l'exhumation est accidentelle. « Distraction, inattention, obscurité, surcharge de travail pourraient être évoquées pour explique l'événement », peut-on lire dans son rapport publié lundi.

Selon ce dernier, les fossoyeurs ne travaillent pas seuls : pendant que l'un procède à l'excavation, un autre surveille le contenu de la pelle. Ces activités se font de jour sans exception.

Le coroner a discuté avec les responsables du cimetière et les fossoyeurs ont été informés de la « nécessité de redoubler d'attention à chaque instant ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?