Seuls deux candidats du Renouveau sherbrookois ont retrouvé leur siège au conseil municipal : Vincent Boutin et Danielle Berthold. Outre le maire Bernard Sévigny, les électeurs ont montré la porte à Diane Delisle, Bruno Vachon, Robert Pouliot, Nicole A. Gagnon et Christine Ouellet.

C'est par une mince majorité de 57 votes sur son plus proche rival, Christine Labrie de Sherbrooke citoyen, que Vincent Boutin a été élu dans le district Quatre-Saisons. « C'est sûr que ce qui s'est passé hier, ce n'est pas ce à quoi on s'attendait. C'est avec beaucoup d'honneur que je vais travailler pour les électeurs du district pour les quatre prochaines années », a-t-il dit au micro de Par ici l'info.

Un choc brutal

La surprise a été totale pour M. Boutin. « Pour être honnête, c'est un choc. Un choc qui est brutal. Personnellement, je ne m'attendais pas à ça. Le constat est là. Il faut regarder ce qui s'est passé. Est-ce que c'est notre message qui n'a pas passé comme on le pensait? Est-ce que notre message n'était pas aussi bon qu'on le pensait? On a peut-être mal expliqué les choses? Il y a un vent de changement. On le sent avec Valérie Plante à Montréal. Il faut prendre le temps de panser nos blessures, de regarder ce qui s'est passé puis de regarder vers l'avant. »

Selon lui, il est encore trop tôt pour penser à l'avenir pour le Renouveau sherbrookois. « On est encore sous l'émotion. Dans un premier temps, c'est important de prendre acte de ce qui s'est passé, de prendre des moments en famille. J'ai deux jeunes enfants que je n'ai pas beaucoup vus dans les dernières semaines. Ma priorité sera ma famille pour les prochaines semaines. »

Vincent Boutin entend travailler avec ses nouveaux collègues sans égard à leurs convictions politiques. « Depuis les quatre dernières années, j'ai toujours travaillé avec les gens qui étaient là. Quand j'étais au comité des sports, l'autre élu c'était Jean-François Rouleau qui n'était pas reconnu pour avoir des atomes crochus avec le maire. Mais on a mené de bons dossiers, on a été capables de trouver un terrain d'entente et de travailler ensemble. C'est la même façon que je veux aborder les quatre prochaines années. Ma priorité n'est pas la ligne partisane, mais c'est de travailler pour les citoyens. »

Danielle Berthold a gagné par 277 voix devant Pascal Cyr et Richard Vachon de Sherbrooke citoyen.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine