Retour

D'importants changements au Service de sécurité incendie de Magog 

Magog veut consolider et améliorer la couverture de son Service de sécurité incendie. Le conseil municipal a donné lundi soir le feu vert à une démarche qui lui permettra d'améliorer son efficacité d'ici l'automne 2017.

Selon le schéma de facteurs de risque du gouvernement, un service incendie doit être en mesure d'avoir dix pompiers capables d'intervenir en 15 minutes lors d'un feu. Mais la Ville de Magog a de plus grandes ambitions : elle souhaite être en mesure d'avoir quatre pompiers en cinq minutes sur les lieux d'un incendie, du moins en territoire urbain.

Pour y arriver, la Ville de Magog remplacera ses 60 pompiers à temps partiel en 36 pompiers à temps plein. Deux équipes seront réparties dans deux casernes, prêtes à intervenir en tout temps.

Selon le directeur par intérim du Service des incendies de Magog, Serge Collins, ce changement devrait aider à diminuer leur temps d'intervention. « Avant, je les appelais. Je ne savais pas il y en avait combien qui étaient pour arriver. Là, je sais qu'avec cette structure-là, que je vais avoir dix pompiers en permanence à la caserne prêts à intervenir »

Selon la mairesse de Magog, Vicky-May Hamm, le service d'incendie était devenu désuet.

« Cet été, quand il y a eu des incendies majeurs, des sauvetages sur le lac, ça nous a permis de voir nos forces et nos faiblesses. On a donc profité de l'occasion pour se dire qu'on allait se doter d'un système plus performant, qui va avoir un meilleur temps de réponse, et finalement, les gens seront plus en sécurité », souligne-t-elle.

D'autres changements 

Parmi les changements à venir, la caserne principale, attachée à l'hôtel de ville, sera relogée dans un nouveau bâtiment de deux étages avec six portes. Tous les camions pourront y loger, ce qui n'est pas le cas actuellement.

La caserne numéro 2, dans le secteur de la plage Soutière, sera rénovée, et celle du Lac Lovering sera réaménagée pour accueillir des équipes en situation d'urgence.

La Ville de Magog fera aussi l'acquisition d'un nouveau véhicule d'urgence et d'un bateau plus adapté à la taille du lac Memphrémagog.

Selon la mairesse, les contribuables ne devraient pas voir de hausse de taxes municipales en lien avec cette refonte, mais il se peut que d'autres projets soient retardés.

À elle seule, l'augmentation de la masse salariale des pompiers coûtera 1,3 million de dollars par année.

Plus d'articles