Les Cantonniers de Magog sont pour eux ce que le Canadien de Montréal est pour de nombreux Québécois. Ce lien entre les élèves d'une classe spécialisée de l'école secondaire de la Ruche de Magog et les joueurs de hockey va au-delà de la patinoire; des amitiés sont nées et permettent de faire tomber les barrières.

Ce qui frappe, c'est la façon dont les joueurs, qui fréquentent aussi l'école secondaire de la Ruche, se dirigent spontanément vers les jeunes ayant une déficience intellectuelle moyenne.

« Comment ça va mon Dom, en forme? », lance un joueur à son arrivée dans la classe spécialisée, donnant le poing à Dominik Lussier.

Si le lien est si étroit, c'est qu'en début d'année, le directeur adjoint de l'école, Marc Poirier, a sensibilisé les hockeyeurs à la présence de ces jeunes, à l'amour qu'ils ont pour l'équipe et à l'importance de les traiter d'égal à égal.

« À la cafétéria, ils sont proches. On leur parle toujours. Comment ça va et tout. Des fois, il y en a qui marchent et qui écoutent de la musique. On leur demande ce qu'ils font et comment ils vont », explique Rémi Poirier, un des joueurs de l'équipe.

« C'est nos amis, ils font partie de notre équipe, ils sont toujours là pour nous épauler », indique son coéquipier, Loïc Bergeron.

Une visite qui vaut de l'or

Les yeux émerveillés, le sourire aux lèvres et les bras dans les airs, les élèves débordent de joie à la vue de la coupe Jimmy-Ferrari et de leur équipe favorite. Les Cantonniers, champions de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, présentent leur trophée aux jeunes.

Tous ont la chance de lever à bout de bras le trophée remporté par l'équipe midget AAA.

« Je les aime beaucoup, c'est mon équipe préférée », souligne Jonathan Raymond. « J'aime les Cantonniers pour patiner vite », ajoute son camarade de classe, Darren Brodeur-Larocque. Pour Maxime Beaudoin, les Cantonniers sont des « champions ».

« Le fait que les joueurs des Cantonniers sachent leur nom, qu'ils leur parlent, qu'ils sont soucieux de savoir ce qu'ils font, qu'ils ont de l'intérêt pour mes élèves, chaque fois j'en suis émue », confie l'enseignante Mélanie Laurin-Girouard.

Pour l'enseignante, ces relations font boule de neige. « Ce n'est pas ma classe, une classe spéciale parmi l'école, ce sont des élèves. Le fait que les Cantonniers leur parlent, ça ouvre à une autre culture, ils sont plus partie prenante de leur école », ajoute-t-elle.

Sortie

En collaboration avec le directeur adjoint de l'école, Mme Laurin-Girouard a d'ailleurs organisé une sortie bien spéciale avec ses élèves : aller encourager l'équipe à l'aréna de Magog. Les jeunes ont même eu la chance d'aller faire un tour dans le vestiaire à la fin de la partie.

Le clou de la soirée? « Ils m'ont chanté bonne fête », lance fièrement Pascal McDuff, qui célébrait ses 19 ans lors du match.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine