Retour

De nouvelles variétés de pommes disponibles bientôt à Compton

Les bonnes vieilles pommes ne sont plus ce qu'elles étaient : elles sont encore meilleures! Les variétés ne cessent de se multiplier. À Compton, au Verger Le Gros Pierre, on produit maintenant 18 variétés de pomme et on prévoit qu'il pourra en offrir 25 d'ici quelques années. Les consommateurs aiment et réclament la nouveauté.

Un texte de Geneviève Proulx

« On se retrouve avec des nouvelles saveurs plus fruitées ou plus acidulées ou très croquantes et des colorées aussi. On change les teintes aussi », explique le copropriétaire du Verger Le Gros Pierre, Gaétan Gilbert.

M. Gilbert, en compagnie du groupe La Pomme de demain, cherche, trouve et innove dans son milieu. « On est un collectif et, ensemble, on a hybridé de nouvelles variétés pour avoir de nouvelles saveurs pour les gens. »

Les fruits de beaucoup de travail

Inventer une nouvelle pomme est un processus long et complexe. D'abord il faut choisir une mère et un père comme une Cortland et une McIntosh. « On se dit qu'on aime l'acidité, le sucré de l'une et l'autre est bonne pour les tartes. Donc, on va essayer de faire un mélange des deux pommes et peut-être que ça va donner quelque chose d'extraordinaire », souligne le pomiculteur.

Les pépins récupérés du fruit de l'hybridation sont alors mis en terre et une longue attente s'amorce. Il faut de dix à quinze ans pour développer une nouvelle variété de pomme. « Quand on travaille sur des nouvelles variétés, il y a des essais, il y a des erreurs, il y a des échecs et tout à coup, il y a un cadeau! » raconte Gaétan Gilbert.

C'est de cette façon que la Passionata,la Rosinette, l'Octobre et la Belle-doux ont été découvertes.

Le verger Le Gros Pierre de Compton produit maintenant 18 variétés de pommes et prévoit qu'il pourra en offrir 25 d'ici quelques années. Parmi les nouveautés offertes cette année, on retrouve la Passionata qui a un petit goût de muscat et qui sera mûre autour du 15 octobre.

Plus d'articles

Commentaires