Retour

De plus en plus de festivals tournent au vert en Estrie

Au cours de 2015, ce sont 15 tonnes de matières résiduelles qui ont été détournées de l'enfouissement grâce à l'implication de l'organisme Festivals et événements verts de l'Estrie (FEVE). Ce sont 5 tonnes de plus qu'en 2014. C'est ce qui ressort du deuxième bilan annuel rendu public mardi. 

Cet organisme est né à la suite des Jeux du Canada tenus à Sherbrooke en 2013. FEVE offre différents services aux organisateurs de colloques, de festivals et d'événements divers afin de les rendre écoresponsables comme de la location d'équipements ou un accompagnement complet. 

« C'est un bilan très positif. Ce qui est intéressant, c'est qu'en 2014, on parlait de 18 événements alors qu'en 2015, ce sont 34 événements et on prévoit augmenter encore cette année », indique le président de FEVE, Pierre Morency. 

L'objectif de 2016 est fixé à 45 événements. 

FEVE et Estrie Aide ont conclu une entente de partenariat les unissant pour les prochaines années. Entre autres collaborations, FEVE installera ses bureaux dans les locaux d'Estrie Aide et leur prêtera une ressource à temps plein. « Le bébé, qui est né pendant les Jeux du Canada, a grandi. Au début, il était parrainé par le Conseil régional en environnement. Le bébé a maintenant besoin d'un éducateur, d'aller à la maternelle. On a ça avec Estrie Aide. C'est très prometteur pour l'avenir », soutient le vice-président de FEVE, Patrice Cordeau. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine