Retour

De tout à petit prix au sous-sol de l'église Saint-Esprit à Sherbrooke

La plus grosse vente-débarras de l'année à Sherbrooke bat son plein à l'église Saint-Esprit, sur la rue Galt Ouest. Et même après 15 ans d'existence, sa popularité ne se dément pas.

Des décorations de Noël, des vêtements, des systèmes de son, des jouets et des livres à prix doux : c’est là le fruit d’un travail qui dure toute l’année.

« Les gens nous appellent. Ils ont du matériel à nous donner. Nous, on va le chercher, on l'entrepose et quand vient le temps de la vente, on sort tout ça pour en faire bénéficier les gens », note Michel Damphousse, à l’origine de l’initiative avec sa conjointe.

Depuis six semaines, une vingtaine de bénévoles sont à pied d’œuvre pour nettoyer, trier et étiqueter les milliers d’objets qui seront mis en vente. Mais le travail en vaut la peine, assure Raymonde Paré-Damphousse.

« C’est de voir les gens acheter et que ça serve à quelque chose, qu’il y ait une deuxième vie. C’est notre paye », s’enthousiasme-t-elle.

« Les gens sont très heureux de voir que les prix qu’on offre », ajoute M. Damphousse.

Les églises Marie-Médiatrice et Saint-Esprit tirent également profit des 50 000 $ que rapporte cette méga-vente.

« La paroisse ne pourrait pas se passer des revenus qui sont rattachés à cette activité-là maintenant », constate le curé de la paroisse Marguerite-Bourgeois, Steve Lemay.

Bonne nouvelle pour les curieux comme pour les paroissiens : la vente est si populaire qu’elle reviendra toutes les premières fins de semaine du mois à compter de juin.

Avec les informations de Jean Arel

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine