Retour

Débat des candidats à la Chambre de commerce de Sherbrooke

Les candidats à l'élection fédérale dans la circonscription de Sherbrooke ont été conviés à un débat organisé par la Chambre de commerce de Sherbrooke, jeudi midi. Le député néo-démocrate sortant, Pierre-Luc Dusseault, a été la cible de quelques attaques.

Le libéral Tom Allen, le conservateur Marc Dauphin, la bloquiste Caroline Bouchard et le néo-démocrate Pierre-Luc Dusseault ont échangé sur différents thèmes allant du développement économique à la place de Sherbrooke sur l'échiquier canadien. Les candidats ont également débattu des questions sociales et de la lutte à la pauvreté.

La candidate Caroline Bouchard a profité de la tribune pour dénoncer les investissements du gouvernement Harper dans le secteur énergétique. « Ottawa ne respecte absolument pas les priorités de développement du Québec et des régions et s'entête à prioriser le pétrole », souligne-t-elle. « Ce n'est pas le gouvernement qui fait vivre l'économie, ce sont les entrepreneurs », a répondu le Marc Dauphin. « Le gouvernement conservateur a baissé depuis 2006 de façon régulière les taxes et les impôts », a-t-il rappelé.

Le député sortant à Sherbrooke Pierre-Luc Dusseault, a quant à lui amené la question de l'aéroport de Sherbrooke en mentionnant que Justin Trudeau n'avait pris aucun engagement sur ce dossier. Le libéral Tom Allen a plutôt tenté de se faire rassurant en rappelant qu'il allait appuyer les deux volets du projet soit le Centre d'expertise en sécurité aéroportuaire Airpole et celui des vols commerciaux.

« M. Dusseault comment peut-on, à partir de l'opposition, aider au développement économique de Sherbrooke? », a demandé Marc Dauphin. « Merci pour cette excellente question [...] C'est possible dans l'opposition d'avoir un impact, une influence sur les décisions, c'est ce que je me suis engagé à faire », a répondu Pierre-Luc Dusseault.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine