Retour

Décès de Charles-Yvon Gagné : les compressions en santé montrées du doigt par le syndicat

La mort dans des circonstances nébuleuses de Charles-Yvon Gagné à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, à Victoriaville, pourrait être un impact direct des compressions dans le milieu de la santé au Québec, soutient le syndicat du personnel affilié à la FSSS-CSN.

Une enquête interne est en cours à la suite de la mort de M. Gagné, survenue le 12 mai dernier. Selon les informations obtenues du syndicat, aucun employé n'aurait répondu à l'appel à l'aide fait avec la cloche de l'homme de 78 ans, qui était seul dans sa chambre  du 7e étage de l'hôpital. 

Charles-Yvon Gagné, qui a attendu de longues minutes que l'on vienne l'aider, a été retrouvé sans vie plus tard.

Selon ce que la famille a appris, le drame est survenu sur l'heure du souper, alors que le personnel était débordé. Ses quatre enfants venaient de le quitter pour aller souper à la cafétéria de l'hôpital. 

Pour Marie-Josée Gagné, les informations rapportées par le syndicat sont un choc. « Là, il y a plein d'émotions. C'est sûr qu'il y a de la rage, de l'incompréhension surtout. De la peine, parce qu'on est tous bouleversés », a-t-elle confié. 

Elle déplore surtout la façon dont elle a appris les circonstances du décès de son père.

« Ce n'est plus vivable! »

En point de presse mercredi après-midi, le syndicat a dénoncé la surcharge de travail et les compressions dans le système de santé. Seulement pour l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, ce sont 49 millions de dollars qui ont été coupés. Une situation qui a des impacts sur la prestation sécuritaire des soins soutiennent les travailleurs.

« Imaginez ces employés qui vivent là-dedans en sachant que c'est arrivé. Ils ne prennent pas leur pause, ils ne prennent pas leur heure de repas. En tant que syndicat, nous avons rencontré toutes les unités et on nous dit tous la même chose: "Ce n'est plus vivable!" », soutient le vice-président de la région Coeur-du-Québec de la FSSS-CSN, Claude Audy. 

Interpellé à ce sujet, le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barette, a affirmé qu'il ne commenterait pas l'événement étant donné qu'une enquête interne est en cours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine