Retour

Dernière messe célébrée à l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Sherbrooke

Près de 200 personnes ont assisté à la dernière messe célébrée en l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Sherbrooke dimanche. L'église, située sur la rue Galt Ouest, a été mise en vente pour un montant de 850 000 $, mais la fabrique n'a reçu aucune offre jusqu'à maintenant.

Un texte de Geneviève Proulx

Cette vente survient parce que les contributions des paroissiens sont maintenant insuffisantes pour entretenir l'édifice. « Les temps froids commencent. Si l'église est fermée, nous pourrons baisser le niveau de chauffage qui nous coûte environ 30 000 $ par année. C'est pour ça que l'on ferme. Nous n'avons plus les revenus nécessaires pour régler ces grosses dépenses comme le chauffage et les assurances », indique le curé de la paroisse, Gilles Noël. 

L'église traîne un déficit de 252 000 $, somme qui grossit d'année en année depuis une décennie. « Des fois, c'est 8000 $. Une autre année, c'est 22 000 $. On a toujours été en déficit depuis dix ans. Un moment donné, il devient évident que l'on doit fermer. »

C'est tout de même avec tristesse que le conseil de fabrique a dû prendre cette décision.

Un dîner gratuit a suivi la célébration pour permettre aux paroissiens de fraterniser. Pour sa part, Gilles Noël poursuivra son travail dans les paroisses d'Immaculée-Conception et Précieux-Sang. Les paroissiens de Sainte-Jeanne-d'Arc sont invités à se joindre à la communauté d'Immaculée-Conception. « Ça me ferait plaisir de les revoir! », soutient le curé Noël.

L'église Sainte-Jeanne-d'Arc a été construite en 1940.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine