Les propriétaires de L'Agneau Maraîcher de Melbourne ont installé des caméras à l'intérieur de leur bergerie. Elles leur permettent de surveiller, à partir de leur résidence ou leur téléphone intelligent, si des brebis sont sur le point de mettre bas.

« Avant qu'on installe les caméras, on devait se lever chaque nuit durant la période de l'agnelage, s'habiller et venir voir à la grange si tout était correct. Présentement, avec les caméras, il suffit de regarder l'ordinateur et voir si tout semble bien », explique Tommy Sansfaçon, le copropriétaire de l'entreprise.

En plus d'améliorer leur sommeil et de diminuer leur niveau de stress, les propriétaires ont constaté une baisse de mortalité chez les nouveau-nés.

En éliminant les risques de mortalité, nos revenus sont évidemment meilleurs.

France Marois, copropriétaire L'Agneau maraîcher

Les caméras leur permettent de rester à l'affût des nouvelles arrivées et de mener leurs activités courantes. La diffusion en direct est aussi disponible sur leur téléphone intelligent.

« On part, on fait nos activités. On peut vivre un peu la vie comme tout le monde », explique France Marois, la copropriétaire.

Un investissement important

Afin d'avoir tout leur bétail à l'oeil, les propriétaires devraient ajouter encore huit et dix caméras.

Le lot de quatre caméras et d'un décodeur vaut environ 600 $.

Le bilan est tout de même positif, grâce ce système de surveillance, ils affirment avoir amélioré leur qualité de vie et celle de leur cheptel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine