Retour

Des chiens Mira pour aider de jeunes enfants autistes

La Fondation Mira est surtout connue pour offrir des chiens-guides aux personnes malvoyantes. L'organisme célèbre cette année ses 35 ans, mais cela ne fait qu'une dizaine d'années qu'elle a élargi sa gamme de services en offrant des aides canines aux jeunes autistes. Depuis, les bénéfices dénombrés chez les enfants se retrouvant avec un nouvel ami poilu sont de plus en plus nombreux, et de plus en plus étudiés.

« On s'est rendu compte, au fil des années, que les chiens avaient vraiment un impact important sur les enfants et leur famille, et qu'ils changeaient leur qualité de vie à différents niveaux », explique le directeur général de Mira, Nicolas St-Pierre.

Ce sont les chiens déclassés du programme d'entraînement de chien-guide qui sont envoyés auprès de jeunes autistes. « Ça reste de très bons chiens », assure-t-il.

De très bons chiens qui deviennent de parfaits partenaires d'apprentissage, parfois par leur simple présence. « Il y a des [enfants] qui commencent à être stimulés, qui commencent à parler pour la première fois, à sortir dehors, qui commencent à lâcher la routine, à tout simplement avoir assez confiance en eux pour commencer à avoir des amis », énumère M. St-Pierre.

L'impact se fait aussi sentir sur le sommeil. Des enfants incapables de dormir une nuit complète y arrivent désormais en présence de leur fidèle compagnon.

Un rôle à faire connaître 

Bien qu'il existe depuis plusieurs années, le programme de la Fondation Mira pour les enfants autistes a encore besoin de se faire connaître. La Fondation a lancé il y a deux ans une campagne afin de faire découvrir le vaste travail des chiens Mira.

Les gens connaissent le rôle des chiens-guides, mais pas celui des autres chiens Mira, qui portent eux aussi le petit foulard autour du cou. En plus de jeunes enfants autistes et des personnes malvoyantes, les chiens Mira peuvent accompagner les personnes souffrant d'un handicap physique.

Et comparativement aux autres chiens, ceux entraînés par la Fondation Mira ont le droit de fréquenter les endroits publics, ce qui peut changer la donne pour les familles. « Le chien, c'est un plus, pas un moins pour les familles », résume M. St-Pierre. 

Mira a donné 200 chiens à des gens dans le besoin au cours des deux dernières années, tous programmes confondus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine