Retour

Des citoyens de Lac-Mégantic réclament une injonction pour empêcher le transport ferroviaire de matières dangereuses

Une coalition des citoyens engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic et des environs a été formée pour demander à la Municipalité d'amorcer des demandes juridiques afin d'obtenir une injonction interlocutoire afin que cesse le transport de matières dangereuses, et ce immédiatement et tant que le chemin de fer ne sera pas en excellent état.

Un texte de Geneviève Proulx

Le groupe a également lancé une pétition appuyant leurs demandes.

Les signataires demandent au conseil municipal de Lac-Mégantic « d'intenter dans les plus brefs délais des démarches juridiques auprès d'une cour fédérale afin d'obtenir rapidement une ordonnance d'injonction interlocutoire exigeant l'arrêt immédiat du transport de produits dangereux sur cette voie ferrée tant que sa réparation complète et sécuritaire n'aura pas été réalisée par la Central Maine & Quebec Railways », peut-on lire dans le libellé de la pétition.

« Nous trouvons que les autorités sont très timides dans ce dossier. C'est un enjeu de sécurité publique. C'est la vie de la population qui est en jeu. La Ville se sent prise entre deux feux entre maintenir un transport ferroviaire à Lac-Mégantic sous le chantage d'une compagnie qui dit qu'elle transportera nos panneaux de particules pourvu qu'on accepte son gaz propane et son acide sulfurique. On tient la population en otage », déplore l'un des instigateurs de la pétition, Robert Bellefleur.

Les gens pourront signer la pétition dans plusieurs commerces de Lac-Mégantic. Elle sera déposée au conseil municipal plus tard cet automne.

La Ville a réagi par voie de communiqué en début d'après-midi. « Nous recevrons cette pétition avec ses signatures lorsqu'elle nous sera déposée au conseil municipal. Nous en prendrons connaissance et par la suite, le conseil décidera des actions à poser en regard des compétences municipales. Nous nous sommes engagés à réaliser une étude indépendante sur l'état du rail. L'appel d'offres est en cours et l'ouverture des soumissions est prévue le 16 septembre », explique la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche.

Lac-Mégantic officialise également son intention de faire inspecter les rails sur son territoire par une firme indépendante. L'appel d'offres sur invitation seulement a été lancé et la Ville étudiera les soumissions le 16 septembre.

Plus d'articles

Commentaires