Retour

Des élèves de Sherbrooke pèsent les aliments jetés pour réfléchir au gaspillage

Des élèves de l'École internationale du Phare à Sherbrooke trient depuis lundi leurs déchets de table. L'objectif : peser le contenu accumulé dans chacun des bacs de compost pour identifier quels aliments sont davantage gaspillés.

Un texte de Marie Eve Lacas

Le projet Pèse-Gâchis s'inspire d'une initiative qui connaît un vif succès en France. Les bacs de compost ont été installés dans la cafétéria de l'école lundi.

Jeudi midi, les élèves ont pesé chacun des bacs pour savoir lequel était le plus rempli. Ils seront invités à trouver des solutions pour limiter leur gaspillage.

L'agente de revitalisation socioéconomique à la Corporation de développement communautaire de Sherbrooke, Sondès Allal, croit que la sensibilisation auprès des jeunes doit être accentuée. « Ça m'a surprise qu'il n'y ait pas de recyclage ni de compost dans les écoles. On est loin du concept d'éduquer les enfants pour qu'ils puissent amener ces nouvelles connaissances à la maison », explique-t-elle.

Des élèves militent d'ailleurs pour que la Ville de Sherbooke instaure la cueillette des bacs de compost et de recyclage dans les écoles secondaires.

Le projet Pèse-Gâchis suscite déjà l'intérêt d'une autre école pour la prochaine rentrée.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine