Retour

Des élus veulent un engagement clair pour assurer l'avenir de l'Observatoire du Mont-Mégantic

Le maire de Montréal Denis Coderre était de passage à Sherbrooke, samedi. Il a joint sa voix aux élus de la région pour réclamer un engagement clair des partis fédéraux afin d'assurer un financement de l'Observatoire du Mont-Mégantic à la hauteur de 2,5 millions de dollars pour 5 ans.

Denis Coderre estime que les recherches scientifiques menées par les chercheurs de l'Université de Montréal à l'Observatoire ont une importance à l'échelle nationale. « J'appuie mes collègues dans leur démarche de demander aux partis fédéraux de s'engager dans cette campagne électorale de financer à long terme l'Observatoire du Mont-Mégantic. En nous unissant et en travaillant dans la même direction, nous pouvons avoir un impact. L'Observatoire du Mont-Mégantic est un atout scientifique et touristique pour tout le Québec et on doit prendre les moyens de le pérenniser », a-t-il déclaré.

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny a quant à lui rappelé les efforts de la Ville pour réduire la pollution lumineuse, de concert avec l'Observatoire du Mont-Mégantic tandis que la Marielle Fecteau, préfète de la MRC du Granit, a insisté sur les conséquences dramatiques qu'aurait la fermeture de l'Observatoire. « L'apport en recherche et en développement scientifique de l'Observatoire est reconnu mondialement et il est un attrait convoité par les scientifiques et les étudiants », a-t-elle souligné.

Ottawa avait accordé en février dernier un sursis à l'Observatoire du Mont-Mégantic, menacé de fermeture. Un financement de 500 000 $ avait été attribué pour deux ans afin d'éponger le déficit.

Plus d'articles

Commentaires