Retour

Des étudiants de Sherbrooke à la conférence de Paris sur le climat 

Huit étudiants de l'Université de Sherbrooke prendront part à la conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris, qui aura lieu à la fin du mois de novembre. En plus d'assister à un moment historique, ils risquent de voir Ottawa prendre une nouvelle direction en matière de climat. 

La conférence de Paris est considérée comme celle de la dernière chance aux yeux de nombreux observateurs. Il s'agit de la ronde de négociations la plus importante depuis celle de Copenhague, en 2009, qui avait été un échec. Les étudiants sont conscients de la chance qu'ils ont d'y assister. 

« C'est comme si on pouvait dire : j'étais là au Protocole de Kyoto. Là, je vais peut-être être là au Protocole de Paris. C'est l'une des plus importantes. On va sûrement assister à un moment historique, peu importe la réussite ou l'échec des négociations », estime l'étudiant à l'École de politique appliquée, Guillaume Rivest.

Sa collègue en droit international, Cassandra Bellefleur, croit qu'ils seront en mesure d'observer comment évoluera la Conférence.

Un changement de direction à prévoir

La conférence de Paris est d'autant plus importante qu'elle pourrait symboliser un changement de la politique étrangère d'Ottawa en matière de climat, une conséquence de la victoire libérale.

« La position des conservateurs n'était pas au diapason, si on veut, des négociateurs internationaux », estime la professeure à l'École de politique appliquée, Annie Chaloux.

Il reste cependant à déterminer les cibles que les libéraux sont prêts à atteindre en matière de réduction des gaz à effet de serre. En campagne électorale, le chef libéral, Justin Trudeau, n'a avancé aucun chiffre.

« Pour l'heure, il n'y a rien qui est mis sur la table. On comprend qu'avec l'arrivée d'un nouveau gouvernement, ils doivent s'asseoir sur les chaises et maîtriser les dossiers », précise-t-elle.

Durant la campagne électorale, Justin Trudeau a promis de consulter les provinces afin que le Canada présente « une voix forte » à la conférence de Paris.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine