Retour

Des étudiants du Cégep de Sherbrooke dénoncent les mesures d'austérité de Québec

Les cours ont été suspendus au Cégep de Sherbrooke, jeudi. Les étudiants ont bloqué l'entrée de l'établissement en matinée pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement de Philippe Couillard et les compressions dans les services publics.

Les étudiants se sont par la suite rendus à Montréal à l'occasion où des centaines d'étudiants en grève affiliés à l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSE) ont tenu une marche pour réclamer un réinvestissement dans le secteur public.

Environ 50 000 étudiants étaient en grève jeudi pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement Couillard. Ils joignent leurs voix à celles des employés du secteur public, des groupes communautaires et des parents d'élèves, qui multiplient les actions du genre depuis le début de l'automne.

Réunis en assemblée générale mercredi, les étudiants du Cégep de Sherbrooke ont voté pour la tenue de six journées de grève dans une proportion de 67 %. Les cinq autres journées sont prévues les 12 et 13 novembre ainsi que les 1er, 2 et 3 décembre. Ces journées s'arriment avec celles prévues par les professeurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine