Retour

Des formations obligatoires pour prévenir les agressions sexuelles à l'Université Bishop's

L'Université Bishop's de Sherbrooke devient la première au Québec à imposer une formation sur les agressions sexuelles à ses étudiants.

Au total, 700 d'entre eux, dont tous les étudiants de première année, ont assisté à des séances d'information, mardi. Les ateliers, développées par l'Université McGill, traitaient notamment de l'intervention des témoins.

« On veut changer la culture de Bishop's », lance Katherine Hébert-Metthé, coordonnatrice du nouveau programme de santé sexuelle.

La rentrée, les activités d'intégration et l'alcool peuvent provoquer des dérapages, indique-t-elle. Elle insiste sur l'importance de parler de la culture du consentement.

« On aide les étudiants à développer des habiletés pour mieux interagir les uns avec les autres et prévenir ces incidents-là. »

« Le but, c'est de n'avoir aucune victime », souhaite pour sa part Jackie Bailey, doyenne des affaires étudiantes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine