Retour

Des idées pour le site de l'ancienne usine Fortissimo à Drummondville

La Ville de Drummondville a conclu mercredi soir une consultation publique sur l'avenir de l'ancienne Fortissimo. Le site de l'usine de textile récemment démolie totalise une superficie de 93 000 mètres carrés en plein centre-ville aux abords de la rivière St-François.

Un texte de Jean-François Dumas

Une vingtaine d'entrepreneurs et de citoyens ont présenté leurs idées pour la reconversion du terrain. Une association de restaurateurs du centre-ville a notamment proposé d'y créer un restaurant « tournant » où ils pourraient tour à tour y faire valoir leur savoir-faire dans un complexe implanté près de la Saint-François.

D'autres ont évoqué la possibilité d'y voir naître un parc de rouli-roulant, un spa urbain et divers complexes d'habitation. À ce chapitre, la Ville devrait offrir des subventions pour ériger des constructions vertes, selon des entrepreneurs.

« Ce qu'on voulait présenter comme projet, c'était de mettre l'emphase sur la densité urbaine, le développement durable et de faire entendre aux gens et à la Ville qu'[il y a ] des projets immobiliers qui pourraient être lancés, comme des projets LEED », a soutenu Pascal Henri de Constructions Magco.

« Une journée d'ensoleillement sur la surface de la terre, ça projette autant d'énergie que 27 ans de toute énergie confondue consommée par l'humain. On se doit, en tant que citoyen, en tant qu'humain, d'agir et de changer nos comportements au niveau énergétique », a de son côté plaidé le propriétaire d'Aéronergie, Carl Binette, une entreprise spécialisée dans la récupération de l'énergie solaire.

Un long exercice

Le maire Alexandre Cusson estime que l'exercice mené mercredi est une première étape d'un long processus de reconversion. Il a rappelé qu'il devra être précédé par la décontamination des lieux.

« On va commencer à travailler sur un concept global qui pourra difficilement être approuvé par le conseil actuel. Vous savez que le conseil va terminer ses travaux à la fin septembre », a-t-il souligné.

Des demandes de subvention aux autorités provinciales pour la décontamination du site ont par ailleurs déjà été acheminées par les élus drummondvillois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine